Historique du
Life Chiroptères


Mise en place du projet Life Chiroptères Grand Sud ...
(Textes parus dans le bulletin de liaison de la SFEPM "Mammifères Sauvages").


Des nouvelles...
(mars 2006)
Suite du programme Life Chiroptères Grand Sud
(novembre 2005)
Le programme Life Chiroptères a bientôt un an...Un point sur son état d'avancement !
(mars 2005)
Des nouvelles du programme Life (septembre 2004)
Life Chiroptères Grand Sud : Une bonne nouvelle ! (avril 2004)
Life Chiroptères Grand Sud (septembre 2003)
Mission Chiroptères Grand Sud... (mars 2003)



Des nouvelles...

La fin de l’année 2005 et le début de l’année 2006 ont été principalement marqués par la finalisation de l’exposition chauves-souris (dont un exemplaire sera présenté aux prochaines rencontres nationales à Bourges) et de la plaquette LIFE ; et par l’entrée dans le programme de deux nouveaux cofinanceurs : les fondations MAVA et Nature & Découvertes, qui nous permettent de clore le budget prévisionnel du programme !

MAVA Fondation pour la Protection de la Nature

(Article paru dans le numéro 51 - Mars 2006 - du bulletin de liaison de la SFEPM "Mammifères sauvages" )


Suite du Programme Life Chiroptères Grand Sud

L’été fût riche en prospections ! En effet, les séances de radiopistage concernant les trois espèces du programme (le Rhinolphe euryale, le Murin de Capaccini et le Minioptère de Schreibers) se sont bien passées et ce grâce au travail des structures partenaires du LIFE et à la mobilisation de nombreux bénévoles sans qui ces semaines de travail de nuit n’auraient pu se réaliser. Merci à eux et soyez les bienvenus l’année prochaine dans les mêmes régions qui concernent le programme : Aquitaine, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Rhône-Alpes.

Maintenant place à l’analyse des résultats. Vous serez tenus informés de ces derniers dans les prochains bulletins mais aussi par le biais du site internet à l’adresse www.sfepm.org/LifeChiropteres.

L'année 2005 a vu également la protection de plusieurs gîtes de chauves-souris, d'intérêt régional ou national, assurant ainsi la tranquillité de plusieurs colonies.

Côté communication, les actions avancent également. Des mises à jour du site internet sont faites régulièrement. Les deux premiers panneaux de l’exposition prévue sont conçus et les plaquettes de présentation sont en cours. Des figurines représentant les 3 espèces concernées par le programme ont été réalisées et seront intégrées dans l’exposition. Quelques articles sur les semaines de radiopistage sont parus dans les quotidiens régionaux. Un reportage sur le travail de radiopistage effectué dans le Lot sur le Rhinolophe euryale sera diffusé par la chaîne Ushuaïa TV (chaîne du câble) à partir du 25 novembre pendant environ une semaine. Le scénario du film est bien avancé et de belles images ont déjà été tournées.

(Article paru dans le numéro 50 - Novembre 2005 - du bulletin de liaison de la SFEPM "Mammifères sauvages" )

 

Le programme Life Chiroptères a bientôt un an...
Un point sur son état d'avancement !


2004 a été une année de mise en route plutôt fructueuse, puisqu’elle a vu la réalisation de plusieurs actions concrètes pour la conservation des chauves-souris cavernicoles dans le Sud de la France.

Les actions réalisées en 2004

Hormis le travail de lancement du programme, rendu complexe par le nombre d’acteurs concernés (12 partenaires et 17 cofinanceurs, dont l’Europe), la SFEPM et ses partenaires ont réalisé plusieurs actions de conservation.

Etudes :

- En vue de la réalisation des travaux de radiopistage visant à acquérir des connaissances sur les terrains de chasse des chauves-souris, la SFEPM, Organbidexka Col Libre et Espaces Naturels d’Aquitaine (ENA), ont participé à un suivi par radiopistage du Murin de Capaccini, mené en Espagne dans le cadre d’un autre programme LIFE « Plan de Conservation des chauve-souris de la Communauté Valencienne ».
Le protocole de suivi par radiopistage a été élaboré par le groupe de travail scientifique du programme LIFE.
- Deux études préalables à la protection physique de gîtes de reproduction de Minioptères de Schreibers et/ou de Rhinolophes euryales, ont été réalisées par Espaces Naturels de Midi-Pyrénées et le Groupe Chiroptères Midi-Pyrénées (ENMP-GCMP).
- Le suivi des populations a été réalisé sur l’ensemble des 13 sites Natura 2000.

Protection :

- La carrière du Fangas (Massif des Alpilles – PACA) a été protégée physiquement par un dispositif de type grille, par l’Agence Publique du Massif des Alpilles et le Groupe Chiroptères de Provence (GCP), afin de garantir la tranquillité des populations de chauves-souris présentes.
- Deux conventions de suivi/gestion de site ont été signées entre un propriétaire et un partenaire ou la SFEPM (Languedoc-Roussillon / SFEPM ; Rhône-Alpes / CORA Drôme & SFEPM). Trois autres sont en cours (Aquitaine / Groupe Chiroptères Aquitaine ; Midi-Pyrénées / ENMP-GCMP et Languedoc-Roussillon / SFEPM).
- Un ancien canal EDF accueillant une importante colonie de reproduction de Rhinolophes a été acquis par ENA.

Sensibilisation :

- Trois nuits de la chauve-souris ont été organisées dans des communes des sites Natura 2000 concernés par le Programme LIFE (Aquitaine et Languedoc-Roussillon).
- Un tour des sites a été réalisé par l’équipe (GCP) en charge de la réalisation du documentaire LIFE. Le scénario a été élaboré et les premières images du film tournées.
- Un poster de présentation du programme LIFE a été exposé lors du colloque international sur les chauves-souris, se déroulant en Pologne au mois d’août 2004 (voir texte en bas de page).
- Un communiqué de presse annonçant le lancement du programme a été diffusé en français, anglais et espagnol. En retour, quelques lignes sur le programme ont été publiées dans plusieurs revues (Terre Sauvage, Ushuaïa magazine, le Courrier de la Nature, Wapiti pour les plus jeunes).
- Plusieurs brèves sont parues dans des bulletins locaux (Le Vardo, l’Echo des sites d’Aquitaine, la feuille d’information du Groupe Chiroptères d’Aquitaine, etc.).

Une volonté de travailler en collaboration avec les spéléologues

Deux sites majeurs du LIFE présentent un intérêt spéléologique et/ou archéologique. Sur ces deux sites un effort particulier est mené pour intégrer tous les acteurs à la démarche de conservation des sites pour les Chiroptères. La FFS (Fédération Française de Spéléologie) a ainsi participé au 1 er Comité de Pilotage du Programme, et relaie l’information dans son bulletin Environnement Spéléoscope. Plusieurs réunions techniques ont été organisées sur les deux sites concernés avec des clubs locaux et associations de spéléologues et avec les comités départementaux de spéléologie.

L'équipe Life Chiroptères s'agrandit !

Le début de l’année 2005 est marqué par l’arrivée de nouvelles recrues pour travailler sur le programme LIFE, avec Mélanie NEMOZ : Dominique PAIN, basée à Bourges, s’occupe désormais, 2 jours par semaine, des aspects communication du programme : 02.48.70.40.03.
Florence LAFON , basée à Toulouse, s’occupe 3 jours par semaine, des aspects administratif et financier du programme : 05.61.73.26.72

Et pour 2005 ?

2005 sera une année dense en réalisations ! Tant dans son volet Etude (radiopistage et cartographie des habitats sur 6 sites, étude du régime alimentaire sur 3 sites), que dans son volet Protection (protection réglementaire d’un site, protection physique de 7 sites) et dans son volet Sensibilisation (réalisation  d’une exposition chauves-souris, d’une plaquette LIFE, d’une vitrine biospéologique, de panneaux d’information ; poursuite du
tournage du documentaire  et organisation des IV e Rencontres Chiroptères Grand Sud). Pour plus d’informations, contactez la Mission Chiroptères Grand Sud : nemoz@toulouse.inra.fr , 05.61.73.26.72.

(Article paru dans le numéro 49 - Mars 2005 - du bulletin de liaison de la SFEPM "Mammifères sauvages" )

Retour en haut de la page

 

Des nouvelles du programme Life

Après 4 mois chaotiques de montage du projet, 5 mois interminables d'examen, de pré-sélection, de sélection du dossier, nous tenons enfin entre nos mains la réponse de la Commission Européenne : "votre projet a été approuvé par le Comité Habitats le 24 Mars 2004 ". L'officialisation de l'acceptation de cofinancement par l'Europe ne se fera cependant que dans le courant du mois d'août.

Cette première année de mise en route du projet a donc débuté le 1er avril 2004. Elle sera consacrée essentiellement à l'élaboration des protocoles liés aux études, au suivi des populations, à des études préalables à la mise en tranquillité de gîtes de
Minioptères/Rhinolophes euryales, à l'organisation de réunions de cadrage, à la multiplication des contacts avec les acteurs locaux et à la conception des premiers outils de communication.

(Article paru dans le numéro 48 - Septembre 2004 - du bulletin de liaison de la SFEPM "Mammifères sauvages" )

Retour en haut de la page

Life Chiroptères Grand Sud : une bonne nouvelle !

La Commission européenne nous a envoyé la liste provisoire des projets LIFE Nature pré-sélectionnés pour 2004.
250 projets ont été déposés par 15 Etats membres, 10 pays en voie d'adhésion et 1 pays candidat. 165 projets étaient recevables.
Pour la France, 17 projets ont été déposés. Pour l’instant, sur 10 projets étudiés, 7 ont été pré-sélectionnés et 3 ont été déclarés non éligibles.

Les 7 projets pré-sélectionnés pour le moment sont les suivants :
- Nature et territoires en Rhône Alpes (ONF Rhône Alpes)
- Conservation de 3 chiroptères cavernicoles dans le sud de la France (SFEPM)
- Ruisseaux de têtes de bassin et faune associée (PNR Morvan)
- Conservation de l'Apron du Rhône (Conservatoire Rhône-Alpes des Espaces naturels)
- Conservation du Phragmite aquatique en Bretagne (SEPNB Bretagne vivante)
- Habitats et espèces les plus remarquables du Marais Poitevin (Parc inter-régional du Marais Poitevin)
- Renforcement des populations migratrices d'Outardes canepetières (LPO)

Ces projets sont maintenant étudiés dans la phase de Questions, (les porteurs sont amenés à répondre à différentes questions et à ajuster leur projet), ce qui peut modifier la liste, qui sera ensuite soumise au prochain comité Habitats.

(Article paru dans le numéro 47 - Avril 2004 - du bulletin de liaison de la SFEPM "Mammifères sauvages" )

Retour en haut de la page


Life Chiroptères Grand Sud



Malgré tous les obstacles, le LIFE Chiroptères Grand Sud continue à se construire… Ce sont 3 espèces cavernicoles à caractère méditerranéen (Rhinolophus euryale, Miniopterus Schreibersii et Myotis Capaccinii) qui fédèrent les régions Aquitaine, Midi-Pyrénées, Languedoc, Provence et Rhône-Alpes autour de ce projet de conservation.
Treize sites Natura 2000 (condition nécessaire pour être éligible au titre du LIFE), incluant des gîtes clefs pour la conservation des chauves-souris, constituent le noyau dur de ce projet. On retrouve ainsi la grotte de Sare, le gouffre de Bexanka, le canal EDF de Petexaenea et la grotte de Mikelauensilo pour l'Aquitaine ; La grotte de Magnagues et les gorges de l'Aveyron (grotte du Capucin, grotte de Senchet, grotte du figuier, grotte de la Pierre Plantée, grotte de Bernadou et grotte de la Pyramide) pour Midi-Pyrénées ; les grottes de Julio, la grotte de Fauzan (connue aussi sous le nom de grotte de la Coquille ou grotte d'Aldène) et les gorges du Gardon pour le Languedoc ; les gorges du Verdon (tunnels du Verdon et grotte aux chauves-souris d’Esparron-sur-Verdon), la mine du Fangas et les mines de Valcros pour la Provence ; le tunnel du château de La Borie pour Rhône-Alpes.

Sont programmées sur ces sites des actions de protection (physiques : grilles ou périmètres grillagés, ou réglementaires), de sensibilisation (panneaux d’information, plaquettes, animations, montage de 2 dossiers de création de structures type « grenier de la chauve-souris », création d’une vitrine biospéologique…), d’acquisition de connaissances sur l’écologie des Chiroptères relatives à leurs gîtes (suivi des populations…) ou à leurs territoires de chasse (télémétrie, étude de régime alimentaire…) et même de mise en œuvre d’actions de gestion conservatrice sur 2 sites pilotes (maintien et restauration des points d’eau, aménagement et restauration des corridors écologiques…).La diffusion des connaissances acquises (sous forme d’un cahier technique notamment) est également prévue dans ce projet ainsi que la dotation du Grand Sud en plusieurs outils de communication qui participeront à plus ou moins long terme à la sensibilisation et l’information du public le plus large possible : un film documentaire, une exposition itinérante (2 exemplaires par région), 25000 exemplaires d’une plaquette LIFE Chauves-souris, un site web…Voici donc un rapide tour d’horizon… Sous réserve du dépôt du dossier au 31 octobre et de son acceptation par l’Europe, ce projet débutera en avril 2004, pour se terminer en avril 2008. Sa mise en œuvre atteint la « modique » somme de 1,2 millions d’Euros, soit 600 000 euros financés par l’Europe et 600 000 autres euros à trouver ! Vous êtes très probablement tous au courant, voire touchés par les restrictions budgétaires actuelles de notre Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable, ce qui vous donne une idée du défi que se lancent les chiroptérologues du Grand Sud pour faire aboutir cet ambitieux programme.Un petit coup de pouce financier sera peut-être donné en intégrant le projet LIFE au nouveau Plan de Restauration National des Chauves-souris, comme la proposition en a été faite aux coordinateurs en ce début d’été.
Le LIFE n’est pas une baguette magique mais c’est un véritable catalyseur qui précipite et donne les moyens financiers de mettre en œuvre des actions concrètes de conservation sur des sites où la situation est parfois enlisée depuis plusieurs années faute de temps, faute de moyens, faute de désaccords avec des élus, des propriétaires, des utilisateurs du milieu… Alors croisons les doigts !

Et pour plus d’informations, vous pouvez bien sûr contacter Mélanie Némoz
au 05.61.73.26.72 ou

(Article paru dans le numéro 46 - Septembre 2003 - du bulletin de liaison de la SFEPM "Mammifères sauvages" )

Retour en haut de la page

Mission Chiroptères Grand Sud…

L'entité Grand Sud : un mythe ou une réalité ?…
Plus d'hésitation possible depuis que les régions Aquitaine, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées, Provence et Rhône-Alpes envisagent de mettre en commun leur énergie afin de concrétiser un projet interrégional de conservation des Chiroptères au titre de financements LIFE Nature. Compte-tenu des échéances (septembre 2003), la mission Chiroptères Grand Sud va se consacrer en grande partie à ce projet au cours des prochains mois. Les coups de pouce aux régions, la poursuite du travail engagé sur les dossiers Mines et Minioptères, ou encore l'organisation des Rencontres Chiroptères Grand Sud 2003, ne seront pas pour autant oubliés…

Ce petit message est également l'occasion de vous informer de la réalisation de trois documents dans le cadre de la mission Chiroptères Grand Sud 2002, qui sont tenus à votre disposition :

  • Protection des sites et impact sur les populations de Chiroptères dans le Grand Sud / avril 2002;
  • Mortalité exceptionnelle du Minioptère de Schreibers en France lors de l'année 2002 / novembre 2002, en collaboration avec Sébastien ROUE – CPEPESC Franche-Comté;
  • Compte-rendu des Rencontres Chiroptères Grand Sud 2002.

(Article paru dans le numéro 45 - Mars 2003 - du bulletin de liaison de la SFEPM "Mammifères sauvages" )

Retour en haut de la page