Partenaires du
Life Chiroptères


Le programme LIFE regroupe 12 partenaires techniques et 18 partenaires financiers ! Il est coordonné par la SFEPM, qui en est le responsable devant la Commission Européenne.

Les 18 partenaires financiers sont:

- 5 DIREN : d'Aquitaine, de Languedoc-Roussillon, de Midi-Pyrénées, de Provences-Alpes-Côte d'Azur et de Rhône-Alpes,

- 5 Conseils régionaux : d'Aquitaine, de Languedoc-Roussillon, de Midi-Pyrénées, de Provences-Alpes-Côte d'Azur et de Rhône-Alpes,

- 5 Conseils généraux : des Pyrénées-atlantiques, des Bouches-du-Rhône, du Var, des Alpes-de-Haute-Provence et de Drôme,

- 2 fondations : la fondation MAVA et Nature et Découvertes

et la Commission Européenne qui finance le programme à 50% !

Les partenaires techniques sont présentés ci-dessous...

/




/

/
/


Organbidexka Col Libre (OCL)

Organbidexka Col Libre est une association loi 1901 créée en 1982. Depuis cette date, l’association agit dans les domaines de la connaissance, de l’information et de la protection des espèces et des espaces, notamment les oiseaux migrateurs. OCL est agréée au titre de la protection de I‘Environnement et comme association de jeunesse et d’éducation populaire. Elle est membre de I’EFAH (European Federation Against Hunting) et de FNE (France Nature Environnement). L’association est en relation avec près de 700 autres organisations non gouvernementales de protection de l’Environnement et transmet ses informations à plus de 700 médias et journalistes.
Depuis 1979, les membres de l’association assurent le suivi continu, durant quatre mois, du site d’étude de la migration du Col d’Organbidexka (Pyrénées-Atlantiques) avec pour objectifs l’étude des niveaux d’abondance des populations européennes de rapaces, cigognes et colombidés et la sensibilisation du public à leur connaissance et leur protection. OCL réalise des expositions et édite des documents à destination du grand public et des scientifiques. Elle a développé depuis 10 ans un travail sur les Chiroptères (inventaires, études d’impacts, formulation de plan de gestion, formations, etc.) en partenariat avec, en particulier, le Parc National des Pyrénées et dans le cadre des activités du Groupe Chiroptères Aquitaine.

OCL
* Communication et Etudes (Jean-Paul Urcun) – 64120 Luxe-Sumberraute
Tél : 05.59.65.97.13
E.mail :

* Services administratifs et ventes (Fréférique Steenhoudt)
10 rue des Gemmeurs - 64340 Boucau
Tél : 05.59.31.85.40
E.mail :

Site internet : www.organbidexka.org

 


Espaces Naturels d’Aquitaine (ENA)

Le conservatoire régional “Espaces Naturels d’Aquitaine” est une association loi 1901 créée le 11-06-1990, modifiée le 26-06-1996, agréée au titre de la loi n°76-629 du 10 juillet 1976 relative à la protection de la nature, membre des fédérations nationales France Nature Environnement et en tant que Conservatoire Régional des Espaces Naturels (C.R.E.N.) membre d’Espaces Naturels de France.
ENA a pour objectifs l’étude, la préservation, la gestion et la valorisation des espaces naturels remarquables d’Aquitaine et ce dans un souci de partenariat et de développement locaux.
Ses activités sont regroupées autour de 3 pôles d’intervention:
- études scientifiques: réalisation d’inventaires faunistiques et floristiques, plans de gestion, suivis naturalistes, réalisation de Documents d’objectifs pour des sites éligibles au Réseau Natura 2000 de la région,
- protection des sites de grand intérêt biologique par la maîtrise foncière (acquisitions) et la maîtrise d’usage (conventions de gestion avec les propriétaires: plus de 760 hectares actuellement gérés, dont des sites de reproduction des chauves-souris),
- sensibilisation et information du public: éditions de brochures de sensibilisation, organisation de sorties-nature, conférences et expositions diverses, participation à différentes manifestations, congrès, rencontres et colloques.
La démarche de protection est basée sur la négociation locale, tout d’abord avec les communes et les propriétaires privés et avec tous les acteurs locaux de l’Environnement (agriculteurs, chasseurs, associations...).
Sur la base d’étude des sites, le conservatoire peut mettre en place les mesures de gestion les plus adaptées à la conservation des espèces et milieux intéressants.
ENA s’efforce, en partenariat avec les communes et les acteurs touristiques locaux (agrotourisme, office du tourisme, syndicat d’initiative...), d’initier ou de participer à des projets de développement local sur la base de la découverte du patrimoine naturel (et patrimoine historique associé).
Ce travail est réalisé en partenariat avec les communes (parfois propriétaires des terrains protégés) dans le cadre de financements très divers (essentiellement Europe, Région, Etat, Conseils Généraux, Agence de l’eau).

ENA – MNE de Pau, route de Bordeaux, 64000 PAU
Tél : 05.59.32.65.19 / Fax : 05.59.32.74.66
E.mail :




Ligue pour la Protection des Oiseaux d’Aquitaine (LPO Aquitaine)

La délégation Aquitaine est intégrée au réseau national des associations LPO. Elle s’est ainsi forgée une solide expérience en tant que partenaire technique pour l’application locale de programmes, nationaux ou internationaux, relatifs à la conservation d’espèces (Life Gypaète barbu dans les Pyrénées, programme lnterReg Pyrénées vivantes, Plan national de restauration du milan royal...).
Aussi depuis 2002, l’association coordonne le volet technique de la mise en oeuvre du Plan National de Restauration du Vautour percnoptère sur le versant nord-pyrénéen. Ces actions amènent l’association à développer de nombreux partenariats (Parc National des Pyrénées, PNR des Landes de Gascogne, administrations, collectivités locales, autres associations...) indispensables à la réussite des objectifs de notre organisme.
La LPO est adhérente du Groupe Chiroptères Aquitaine depuis sa création et participe localement à la mise en oeuvre du plan national de restauration des chauves-souris.
Dans la région, l’association s’attache à la mise en oeuvre d’actions recoupant ses missions statutaires:
- Suivi et Inventaire des populations de plusieurs espèces remarquables (vautour percnoptère, gypaète barbu dans les Pyrénées, de l’élanion blanc, des busards, de l’hivernage de la grue cendrée dans les Landes, faucon pèlerin en Dordogne...), suivi de la migration en Gironde et de sites remarquables (zones humides, littoral, zones agricoles...)
- Mise en place de mesures de conservations relatives à la gestion de zones agricoles (Outardes canepetière en Dordogne, grues cendrées), à la pratique d’activités sportives (escalade et rapaces rupestres), participation au comité de gestion de la Réserve Naturelle d’Ossau, au comité consultatif de la RN du marais d’Orx...
- Information et sensibilisation du grand public lors d’évènements (Nuit de la chouette, salons divers, journées de l’Oiseaux), publication de documents d’information (dossiers pédagogiques, revue ornithologique “le Courbageaot”, brochures thématiques, expositions...), animations et sorties naturalistes.

LPO Aquitaine – 3, Rue Tauzia – 33800 Bordeaux
Tél : 05.56.91.33.81 / Fax : 05.56.91.33.13
E.mail :




Espaces Naturels de Midi-Pyrénées (ENMP)

Créée en 1988, Espaces Naturels de Midi-Pyrénées (ENMP) a pour objet la préservation du patrimoine naturel remarquable. Pour ce faire, son action s’articule autour de la maîtrise foncière ou d’usage. Ainsi le Conservatoire achète, gère ou loue des terrains afin de protéger les habitats et les espèces présents et pour favoriser leur développement.
Concentrant son action sur la faune et la flore les plus menacées, ENMP oeuvre activement en faveur de la biodiversité. L’association réalise aussi de nombreux inventaires naturalistes et contribue à une meilleure connaissance du patrimoine naturel régional.
S’appuyant sur une démarche scientifique, le Conservatoire réalise des plans de gestion définissant les actions à mettre en oeuvre pour préserver les richesses naturelles d’un site. ENMP sollicite parfois, selon les cas, un important réseau de spécialistes.
S’inscrivant dans un cadre partenarial et consensuel, l’action du Conservatoire prend en compte les attentes des différents usagers du site (agriculteurs, sylviculteurs, spéléologues, etc...).
En plus de 10 ans, ENMP a également développé une véritable compétence de gestion et met en oeuvre des chantiers grâce à des outils et moyens spécifiques (pâturage, restauration de site, dôtures, gyrobroyage, etc...). Parfois, le Conservatoire confie la gestion de terrains à des agriculteurs par exemple, par l’intermédiaire de conventions et concilie ainsi les pratiques et besoins agricoles avec la protection de l’environnement
Le Conservatoire effectue, à la demande, des visites commentées de certains sites et aussi des démonstrations de techniques de gestion.
Soucieuse d’une meilleure prise en compte des enjeux environnementaux dans l’aménagement du territoire, l’association participe à de nombreuses commissions à l’échelle locale et régionale.
Dans un même esprit, ENMP réalise des diagnostics naturalistes et conseille les porteurs de projets (particuliers ou institutionnels) qui souhaitent prendre en compte les richesses naturelles de leur territoire.
Le Conservatoire a su tisser au fil des ans de nombreux partenariats avec les organismes publics (DIREN, Agence de l’Eau, ONF, CSP, SAFER..), les collectivités territoriales (Conseils Généraux..), les associations (ANA, LPO, ADASEA,...), les particuliers (propriétaires, agriculteurs, forestiers..).

CREN MP – 1 Impasse de Lisieux - BP 43053 – 31025 Toulouse cedex 03
Tél : 05.81.60.81.90 / Fax : 05.81.60.81.91
E.mail :


Le Groupe Chiroptère de Midi-Pyrénées (GCMP) constitue un groupe de travail thématique
au sein de l'association ENMP, entité juridique.

Le Groupe Chiroptères de Midi-Pyrénées est un réseau de bénévoles oeuvrant pour la connaissance et la préservation des chauves-souris dans la région.

Ses objectifs principaux sont les suivants :
- Inventorier les espèces de chauves-souris présentes en Midi-Pyrénées. Projet d’atlas régional en cours,

- Mettre en place des mesures de protection réglementaires (RN, RNV, APB, etc..), conventionnelles (accords avec les propriétaires, usagers, &) ou physiques (fermetures de grottes, pose de barreaux, etc..),
- Relayer et participer aux programmes de la Société Française d’Etude et de Protection des Mammifères, pour l’étude et le suivi des Chiroptères,
- Relayer en Midi-Pyrénées le réseau SOS Chauves-Souris,
• Conseiller les professionnels lors de leurs interventions dans des bâtiments hébergeant des chauves-souris (pompiers, architectes, entreprises de construction, DDE, etc.),
- Faire connaître au grand public ces mammifères souvent mal aimés, par des animations, réédition d’une plaquette régionale, etc.,
- Contribuer à la formation de personnes ressources par l’organisation et l’encadrement de stages réguliers.
Le Groupe Chiroptères de Midi-Pyrénées s’appuie à l’heure actuelle sur un réseau de 40 membres dont 10 sont titulaires d’autorisations de capture.
Le GCMP est un partenaire reconnu de nombreux organismes comme la DIREN et le Conseil Régional.




Syndicat mixte d’Aménagement, de protection et de mise en valeur du Massif et des gorges du Gardon

Le Syndicat Mixte du Massif et des Gorges du Gardon, établissement public, est un Syndicat Mixte ouvert composé du Conseil Général et de neuf communes riveraines du massif et des gorges du gardon. Ce site a été classé en 1982 sur près de 2940 hectares. Le Syndicat Mixte participe à la mise en valeur et à la gestion du site. Ses actions sont multiples : sensibilisation du public au milieu, entretien de 113 km de sentiers de randonnée, maintien des milieux ouverts par le pastoralisme, mise en place d’outils d’interprétation, réhabilitation du patrimoine bâti vernaculaire, inventaires et suivis de la flore et de la faune, etc.
Le Syndicat Mixte mène ses activités en partenariat principal avec le Conseil Général du Gard, qui apporte une forte participation financière à sa logistique.

Adresse : 2, rue de la pente – Hameau de Russan – 30190 Sainte Anastasie - Tél : 04.66.03.62.59 - E.mail :





Conseil Général du Gard

Le conseil général du Gard mène une politique de protection et de valorisation de l’environnement notamment dans le cadre de sa compétence en matière de préservation et d’ouverture au public des espaces naturels sensibles. A ce titre il s’attache depuis de nombreuses années à améliorer la connaissance, la protection et la découverte des milieux remarquables du Gard.
Parmi les territoires à fort enjeu identifiés à l’échelle départementale, le massif et les gorges du Gardon a pu bénéficier d’un partenariat spécifique entre Conseil général et communes concernées au travers de la création du syndicat mixte pour l’aménagement, la protection et la mise en valeur du massif et des gorges du Gardon.
Sur ce territoire, le Conseil général a acquis, en vue de les protéger, près de 300 hectares et intervient tout au long de l’année par l’action de 6 gardes de l’environnement dont les missions d’inventaires, de veille et de sensibilisation peuvent venir en appui aux missions du syndicat mixte pour l’aménagement, la protection et la mise en valeur du massif et des gorges du Gardon, notamment pour l’inventaire « Chiroptères ».

Adresse : Hôtel du Département – rue Guillemette – 30044 Nîmes
Tél : 04.66.76.77.61 / Fax : 04.66.76.52.76
E.mail :





Conservatoire des Espaces Naturels du Languedoc-Roussillon
(CEN L-R)

Le Conservatoire des Espaces Naturels du Languedoc-Roussillon (CEN L-R), association loi 1901, a été créé en 1990. lI est composé de trois collèges: membres associatifs, membres individuels et membres associés. Le CEN-LR est agréé au titre de la loi n°76-629 du 10 juillet 1976 relative à la protection de la nature. li est membre d’Espaces Naturels de France, Fédération des Conservatoire Régionaux d’Espaces Naturels.
Il s’emploie à développer la concertation entre tous les partenaires pour assurer la préservation, la gestion et éventuellement la réhabilitation des espaces et ressources naturels et la promotion de leurs valeurs culturelles et socioéconomiques.
Pour mener à bien cette mission, le CEN L-R concentre ses efforts et ses ressources sur 4 objectifs majeurs:
- contribuer à la connaissance des espaces naturels et des espèces biologiques présents dans la région, en réalisant des inventaires et des expertises,
- mettre en oeuvre une politique de protection des espaces naturels remarquables en s’assurant la maîtrise foncière ou d’usage (achat, location, don ou legs, convention de gestion) ou en suscitant la mise en place de mesures réglementaires de protection sur les sites d’étude,
- contribuer à la gestion de sites, notamment par l’établissement de plans de gestion et effectuer tous travaux jugés nécessaires à la restauration ou au maintien des richesses biologiques et des équilibres des écosystèmes,
- informer et sensibiliser le public: éditions de revues et de brochures, organisation de sorties-nature, conférences et expositions diverses, participation à différentes manifestations, congrès, rencontres et colloques.
Le CEN L-R mène ses activités en collaboration avec un réseau de partenaires diversifiés : administrations de l’environnement, collectivités locales et territoriales, établissements publics, syndicats mixtes, associations, agriculteurs.

Adresse : 474 Allée Henri II de Montmorency – 34000 Montpellier
Tél : 04.67.02.21.28 / Fax : 04.67.58.42.19
E.mail :
- Site internet : www.cenlr.org





Espace Nature Environnement (ENE)

ENE inscrit son action auprès d’un public particulier, celui des professionnels de l’environnement, des collectivités, des ministères et des centres d’étude et de recherche. L’association a été créée en 1988.ENE est une association a but non lucratif, régie par la loi 1901. Elle fonctionne grâce aux subventions obtenues par ses partenaires locaux ou nationaux. Elle mène aussi des études ponctuelles pour des partenaires privés, dans les limites autorisées par son statut associatif.
Par leur savoir-faire, ses membres (salariés ou bénévoles), participent à l’aménagement et à la conservation du patrimoine naturel. ENE s’oriente ainsi vers “l’information, la sensibilisation, la recherche, la gestion, la protection et la découverte du patrimoine naturel”.
ENE réalise notamment des inventaires, des diagnostiques écologiques et établit des préconisations de gestion dans le cadre de l’aménagement du territoire, de la création de structures (exemple: plusieurs études d’impact préalable à l’installation de fermes éoliennes ont été réalisées par ENE), de projets de création de Parcs naturels régionaux (projet de Parc du Quercy, de Parc du Narbonnais, de Parc Cerdagne-Capcir), des projets d’étude de Parcs naturels nationaux (Parc National de Port-Cros et Porquerolles) et de Réserves naturelles.
Son domaine de compétence est varié (Flore, Arthropodes, Batraciens, Reptiles, Oiseaux et mammifères) et s’appuie sur un réseau associatif très riche.
ENE a participé à la désignation des périmètres de nombreuses pSIC sur l’ensemble de la région Languedoc. Elle est actuellement opérateur de la pSIC “grotte de la Ratapanade” et est préssentie pour être coopérateur des pSIC “château de Salses”, “grotte de la Valette” et “Massif de la Malepère”.
Les nombreux travaux et rapports réalisés depuis 1990, témoignent des compétences chiroptérologiques d’ENE. L’association organise régulièrement depuis 1989 des stages “Eco-éthologie des Chiroptères en région Méditerranéenne” en vue de former de futurs chiroptérologues.
ENE, en plus de ses activités de protection et de gestion, a développé dès sa création des actions de formation et d’animation sur le patrimoine naturel auprès d’enfants, d’adultes, mais aussi d’étudiants et de professionnels (agriculteurs, élus locaux, agents de Réserves Naturels, agents de l’ONF, membres de clubs spéléologiques, etc.)

Adresse du Siège social : Mont Célèbre – 34210 Cesseras
Adresse administrative : 47 Bd du Minervois – 11700 Pépieux
Tél : 04.68.27.84.25/26 / Fax : 04.68.91.56.83
E.mail :




Groupe Chiroptères de Provence (GCP)

En 1995, est né le Groupe Chiroptères de Provence (GCP). Cette association loi 1901, regroupe les spécialistes et les passionnés de chauves-souris de la région Provence Alpes Côte-d’Azur. Elle a pour objectifs la connaissance et la protection des chauves-souris ainsi que la sensibilisation des publics en Région Provence Alpes Côte d’Azur.

Les objectifs du GCP :
- Connaître et protéger : Afin d’améliorer la connaissance sur les chauves-souris, le GCP effectue des études scientifiques et des inventaires sur la région Provence Alpes Côte d’Azur.
Suite à ces études, des propositions de gestion et des actions de protection sont proposées.
La mise en protection réglementaire est entreprise lors de découverte de sites exceptionnels.
- Expertiser : Lors d’aménagements de bâtiments publics, d’ouvrages d’arts, de monuments historiques ou tout simplement de maisons particulières, lors de travaux d’inventaires sur des zones de conservation, lors de mise en sécurité de falaises ou sur de futurs tracés routiers, le G.C.P. peut apporter son expertise et ses conseils pour permettre la prise en compte des chauves-souris et maintenir les populations en place.
- Sensibiliser: La sensibilisation des publics est une activité à laquelle s’attache le Groupe Chiroptères de Provence. Le public scolaire est sensibilisé par des animations et des expositions, le grand public peut découvrir les chauves-souris grâce aux conférences, expositions et sorties nature. Les professionnels des différents corps de métier qui sont en rapport avec les chauves-souris sont contactés et conseillés.
Dans chacune de ses actions, le Groupe Chiroptères Provence s’ouvre à ses adhérents qui peuvent agir dans une ambiance sympathique et dans un souci d’investissement efficace pour les chauves-souris. Les adhérents sont régulièrement invités à participer aux inventaires estivaux de juin à septembre.
Les partenaires du GCP sont nombreux (Parcs naturels régionaux, parcs nationaux, conservatoires, communautés de communes, administrations, etc.).
Pour ne présenter que quelques unes des actions mises en place par le GCP:
Les objectifs sont mis en oeuvre dans divers espaces. Le GCP a par exemple procédé aux inventaires de la Crau, des Alpilles, du Queyras, du Luberon, du Verdon ou du Dévoluy pour ne citer que les plus importants. Il procède et participe à la protection d’un certain nombre de mines, en particulier celles de Saint Daumas qui sont gérées par Espaces Naturels Provence-Ceep. En partenariat avec la Diren et la Drire, le GCP travaille à la mise en place d’un protocole régional de mise en sécurité des mines compatible avec la conservation des chauves-souris. Les interventions s’orientent également dans la préservation du patrimoine bâti du PNR du Luberon, qui s’avère être des gîtes importants pour certaines espèces.
En terme de recherche, le Groupe Chiroptères de Provence s’est investit en 2002 dans une étude radio tracking qui porte sur le Petit murin de la Crau sèche et des Alpilles et depuis 2 ans, pour le ministère de l’environnement, un suivi scientifique des derniers sites les plus remarquables de Provence est effectué.
Les principales actions de sensibilisation sont menées depuis plusieurs années auprès des scolaires et du public de plusieurs villes et villages du Luberon.

Adresse : Les Dorelys 84220 Joucas
Tél : 09.65.01.90.52 (tarif normal)
E.mail :

Site internet : www.gcprovence.org





Conseil Général de l'Hérault

Le Conseil Général de l’Hérault met en oeuvre, depuis plus de 20 ans, une politique unique en France en faveur de la protection et de la mise en valeur des espaces naturels. Près de 6000 hectares de propriétés départementales ont ainsi été acquis. A ce titre les grottes de Julio ont été acquises en vue de leur protection pour les populations de chauves-souris qu’elles accueillent.
Le Département aide parallèlement de nombreuses associations en vue de la protection de la faune et de la flore locales. Ainsi chaque année 610 000 euros sont consacrés à des actions de sauvegarde du patrimoine héraultais.

Adresse : PEE / DERAF - Hôtel du département
1000, Rue d'Alco - 34087 Montpellier cedex 4
Tél : 04.99.58.81.26






Parc Naturel Régional des Alpilles (anciennement CIGALES)

L’APMA CIGALES est un syndicat mixte comprenant 16 communes (60 000 habitants), le Conseil Général des Bouches du Rhône et le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Elle a été crée pour la gestion et la protection et la mise en valeur du Massif des Alpilles.
L’APMA a coordonné et participé à rélaboration du PIDAF du Massif des Alpilles, le Contrat de Plan Etat Région, la Directive Paysage (pour laquelle les Alpilles sont un site pilote).
A la suite de l’incendie de 1999 sur le centre du massif, FAPMA s’est vu confiée par le Conseil Général et le Conseil Régional, la maîtrise d’ouvrage des travaux de réhabilitation des terrains incendiés. Ceux-ci intègrent largement les enjeux de conservation du patrimoine naturel.
Depuis 1999, elle est opératrice locale pour l’élaboration du Document d’Objectifs Nature 2000 Alpilles (PR 98 FR 9301594) qui est en phase de validation finale et de concrétisation par l’intermédiaire des contrats Natura 2000. Réalisé en collaboration avec les spécialistes du GCP, le document d’objectifs affiche comme une priorité la gestion conservatoire des cavités abritant des populations de chauves souris d’intérêt national.
En 2000, elle s’est vue confier par l’Etat et le Conseil Régional, l’élaboration de la Charte pour le projet de Parc Naturel Régional des Alpilles.
Aujourd'hui en 2007, CIGALES est devenu le Parc Naturel Régional des Alpilles.


Adresse : Place Henri Giraud – 13520 Maussane les Alpilles
Tél : 04.90.54.24.10 / Fax : 04.90.54.31.97
E.mail :






Centre Ornithologique Rhône-Alpes - Drôme (CORA Drôme)

Le CORA Drôme est une association loi 1901 présente en Rhône-Alpes depuis plus de 40 ans, qui travaille à l’étude, la protection et l’information sur les vertébrés sauvages du département. Le CORA coopère avec d’autres associations scientifiques et participe aux démarches institutionnelles liées à la préservation de l’environnement. Il travaille en partenariat avec le Conseil Général 26, le Parc Naturel Régional du Vercors, le Conservatoire Régional des Espaces Naturels, la DIREN, et réalise des inventaires et des diagnostics faunistiques dans tout le département.
Ses activités sont regroupées autour de 3 pôles d’intervention:
- études scientifiques: bilans faunistiques, plans de gestion, suivis naturalistes, réalisation des inventaires faunistiques des Z.l.C.O. et des sites éligibles au Réseau Natura 2000 du département de la Drôme, actualisation de l’inventaire des Z.N.I.E.F.F. du département de la Drôme,
- Protection de sites au travers de l’élaboration du réseau Natura 2000 pour lequel le CORA Drôme est opérateur local pour 2 sites, participation à l’élaboration de dossiers de protection réglementaire (APB),
- sensibilisation et information du public: éditions de livres et de brochures de sensibilisation, organisation de sorties-nature, conférences et expositions diverses, participation à différentes manifestations, congrès, rencontres et colloques.
Stéphane VINCENT sera le correspondant du projet au sein de la structure. Biologiste de formation universitaire, il travaille depuis 6 ans à la connaissance et la protection des Chiroptères au travers du Groupe Chiroptères Rhône-Alpes (atlas des Chiroptères de Rhône-Alpes, plan de restauration national des chiroptères, programme régional en faveur des chiroptères). Depuis son embauche au sein du CORA Drôme, il travaille notamment à la rédaction de 2 documents d’objectifs Nature 2000 sur des grottes à Chiroptères (FR8201690 et FR8201697).

Adresse : Maison de la Nature et de l’Environnement
3 cote des chapeliers 26100 Roman sur Isère
Tél : 04.75.05.14.79 / Fax : 04.75.02.99.41
E.mail :