FR9301615
Basses gorges du Verdon (04 & 83)

Etudes

Une importante colonie de reproduction du Murin de Capaccini fréquente les Gorges du Verdon.
Un suivi par radiopistage est planifié pour 2005 et 2006 sur cette espèce, en vue d’identifier les terrains de chasse d’individus de la colonie.
Cette étude sera accompagnée de la cartographie des habitats environnant la cavité ainsi que d’une étude du régime alimentaire.

Le suivi 2005 et 2006 de 8 femelles gestantes a conduit les radiopisteurs jusque sur les bords de la Durance ! Il a permis d’apporter des connaissances nouvelles sur l’espèce (les Murins de Capaccini ne suivent par exemple pas systématiquement le linéaire aquatique pour se déplacer !)…


Protections des gîtes et des terrains de chasse

La mise en tranquillité de 3 tunnels par un dispositif type grille est planifiée pour 2006.
Cinq grilles ont été installées fin 2006 en vue de la mise en tranquillité d'une partie des tunnels.


Suivi des gîtes et des populations

Un minimum de 2 suivis annuels est planifié.
Sept passages ont été réalisés en hiver. Le suivi des populations confirme l’intérêt national du site. Les effectifs de chiroptères hibernants au mois de novembre sont assez fluctuants au cours des comptages. Ces variations peuvent être expliquées par les différentes conditions lors des contrôles, les biais méthodologiques et notamment les aléas climatiques. Cependant une tendance à l’augmentation des effectifs est observée : près de 350 individus en novembre 2007 (dont 198 Murins de Capaccini).
En janvier 2006 a été observé l’effectif de chauves-souris en hibernation le plus important depuis le suivi de ce site par le GCP : 508 individus dont 388 Murins de Capaccini.
Ce site est le plus important site d’hibernation français de cette espèce.

Sensibilisation et diffusion des résultats

La mise en place de panneaux d’information est prévue à proximité des entrées afin de préciser la valeur chiroptérologique du site et l’origine de l’interdiction de pénétration. Cette démarche de conservation du site pour les chauves-souris est soutenue et aidée par le Parc Naturel Régional du Verdon.
Les panneaux ont été installés en 2007.