Empreintes et crottes de Lynx boréal © Antoine Rezer
Empreintes et crottes de Lynx boréal © Antoine Rezer

Un réseau de sentinelles pour un suivi non invasif de l'espèce

Dans le cadre du projet ŒIL de Lynx, et en complémentarité du suivi de la population de lynx en France effectué par l’État, la SFEPM souhaite s’appuyer sur la société civile au travers d’un réseau de partenaires de terrain, les sentinelles, pour dynamiser et étendre ce suivi notamment au niveau des zones de colonisation et là où peu de prospections ont été effectuées jusqu’à maintenant. 

Aujourd’hui, via ce réseau de sentinelles*, la SFEPM organise et coordonne la collecte de crottes de lynx, technique non invasive qui ne dérange pas l’animal dans son milieu naturel. 

L’objectif de ces collectes est de renseigner la structure génétique de la population de lynx en France et le régime alimentaire de l'espèce grâce aux analyses scientifiques assurées par notre laboratoire de recherche partenaire, le Laboratoire Chrono-Environnement de l’Université de Franche-Comté.

* Partenaires actuels : APACEFS, Centre Athénas, Conseil Départemental de l’Isère, France Nature Environnement Haute-Savoie, Office National des Forêts (Direction Technique Bourgogne Franche-Comté), Parc Naturel Régional des Bauges, Parc Naturel Régional du Haut-Jura, Réserve Naturelle de la Haute Chaîne du Jura, Réserve Naturelle des Hauts de Chartreuse, Pôle Grands Prédateurs et plusieurs naturalistes indépendants.
 

Vous voulez contribuer à la préservation du Lynx ?

Découvrez ici comment nous soutenir.

Monter