Cliquez sur votre région pour trouver votre correspondant local

Carte de France SOS chauves-souris
SOS Chauves-souris Mayotte SOS Chauves-souris Guadeloupe SOS Chauves-souris Martinique SOS Chauves-souris Guyane SOS Chauves-souris Corse SOS Chauves-souris PACA SOS Chauves-souris Poitou-Charentes SOS Chauves-souris Limousin SOS Chauves-souris Auvergne SOS Chauves-souris Centre SOS Chauves-souris Franche-Comté SOS Chauves-souris Alsace SOS Chauves-souris Île-de-France SOS Chauves-souris Picardie SOS Chauves-souris Haute-Normandie SOS Chauves-souris Basse-Normandie SOS Chauves-souris Aquitaine SOS Chauves-souris Champagne-Ardenne SOS Chauves-souris Pays de la Loire SOS Chauves-souris Réunion SOS Chauves-souris Lorraine SOS Chauves-souris Rhône-Alpes SOS Chauves-souris Bretagne SOS Chauves-souris Bourgogne SOS Chauves-souris Languedoc-Roussillon SOS Chauves-souris Nord-Pas-de-Calais SOS Chauves-souris Midi-Pyrénées

Vous avez trouvé une chauve-souris blessée ou affaiblie ?

Il s’agit avant tout de déterminer si l’animal est en difficulté. Une chauve-souris au sol, au pied d’un mur ou au soleil aura très probablement besoin d’aide.

Avant de la manipuler, munissez-vous d’une paire de gants en cuir épais. La chauve-souris, si elle est blessée et qu’elle souffre, peut essayer de mordre pour se défendre.

Placez-la délicatement dans une boîte en carton bien fermée, type boîte à chaussures, contenant un torchon (de manière à ce qu’elle puisse s’y agripper) et une coupelle d’eau peu profonde pour qu’elle puisse boire, si besoin est. Mettez la boîte dans un endroit calme et frais, à l’abri d’un éventuel danger, tel qu’un chat.

Chauve-souris en centre de soins
Pipistrelle de Kuhl en centre de soins.

Constitué essentiellement de bénévoles, le réseau SOS Chauves-souris a pour objectif avant tout de vous rassurer, d'assurer un sauvetage, un transfert ou des soins appropriés, de discuter des aménagements ou solutions envisageables pour vous permettre de cohabiter en toute tranquillité avec les chauves-souris.

Pipistrelle commune et son jeune.
Pipistrelle commune et son jeune.

Si l’animal est blessé, contactez au plus vite le centre de soins le plus proche.

Sinon, le soir venu, relâchez la chauve-souris près de l’endroit où vous l’avez trouvée. Il suffira de la placer en hauteur (un rebord de fenêtre qui ne serait pas accessible à un chat), elle s’envolera alors d’elle-même à la tombée de la nuit. Si une heure après la tombée de la nuit, vous constatez que la chauve-souris n’a pas bougé, replacez-la dans la boîte en carton et contactez le centre de soins le plus proche.

S’il s’agit d’un jeune (sans poils ou petit duvet), essayez de repérer l’emplacement de la colonie. L’entrée du gîte est en général identifiable aux crottes (guano) qui en parsèment le sol. Placez le petit près de cette entrée, sa mère devrait revenir le chercher. Malgré tout, le lendemain, prenez le temps de vérifier s’il a bien rejoint sa colonie. Si vous ne retrouvez pas sa colonie ou que vous constatez qu’il est toujours à l’endroit où vous l’avez placé la veille, contactez le centre de soins le plus proche.

Des chauves-souris se sont invitées chez vous ?

Une chauve-souris est entrée chez moi

L’été, il fait chaud et nous laissons nos fenêtres ouvertes : il se peut qu’une chauve-souris de passage en ait profité pour rentrer dans votre maison.

Pas de panique. Contrairement à la légende, elle ne cherchera jamais à s’accrocher dans vos cheveux ! Inutile de la poursuivre à travers la pièce, vous ne ferez que la stresser. Le plus simple reste encore d’éteindre toutes les lumières, de sortir de la pièce et de laisser la fenêtre ouverte et les voilages tirés. Après quelques minutes, la chauve-souris devrait partir d’elle-même.

Petit rhinolophe endormi dans une cave chez un particulier.
Petit rhinolophe endormi dans une cave chez un particulier.
Colonie de maternité de Pipistrelles communes dans un grenier.
Colonie de maternité de Pipistrelles communes dans un grenier.

Une colonie s’est installée chez moi

A partir du mois de mai et jusqu’en septembre, les femelles se rassemblent dans les combles pour pouvoir mettre bas et élever leurs petits. Cette cohabitation se fait dans la majorité des cas sans encombre. Les chauves-souris sont des animaux généralement discrets et leur présence n'est parfois découverte qu'après des années.

Dans quelques rares cas, les bruits des chauves-souris (cris, « grattements ») ou la présence de crottes et d'urine, peuvent occasionner une gêne chez les occupants des lieux. Cela ne concerne que quelques espèces, dont la présence en nombre, dans des configurations bien spécifiques, peut poser problème.

Ce qu'il faut savoir :

Contrairement aux idées reçues, les chauves-souris ne « pullulent » pas et l’essentiel des colonies reste stable en effectif. Leur fertilité n'est pas comparable à celle des rongeurs. Elles n’ont qu’un seul petit par an. De même, elles ne viendront pas ronger les câbles et l’isolation des bâtiments. Ce ne sont pas des animaux destructeurs et elles n'apportent aucun matériau au gîte. Les seules traces de présence qu’elles peuvent laisser proviennent du guano (excréments noirâtres) ou de l’urine.

Sachez que ces petits mammifères sauront vous rendre service. Une chauve-souris peut chasser jusqu’à 3000 insectes par nuit ! Moustiques, papillons de nuit, hannetons, moucherons, sont autant de proies dont elle se régale. De quoi réguler durablement les populations d'insectes et ménager une certaine quiétude sur votre terrasse les soirs d'été.

Le guano représente un excellent engrais naturel. Relativement puissant, il vous faudra le diluer avant de l’utiliser.

Enfin, sachez qu’elles sont exigeantes quant à la qualité de leurs lieux de repos et de mise-bas. Si elles ont choisi votre maison, c’est un avant tout un gage de qualité environnementale. Elles ont réussi à y trouver à la fois des lieux calmes, chauds et accessibles et des terrains de chasse de qualité.

Ce qu'il est possible de faire :

Si la présence de crottes et d'urine devient préoccupante, la pose d'une bâche sur le plancher (du grenier, notamment) peut être envisagée. Elle sera évacuée et nettoyée tous les deux ans en moyenne et fera écran à l’imprégnation du bois et de l'isolant par l'urine.

Pour les colonies où les excréments tomberaient à l'extérieur (en terrasse), un petit coup de balai devrait vous débarrasser de ce désagrément !

L'accès au grenier ou la position des chauves-souris dans leur gîte peuvent rendre difficile la mise en œuvre de ces mesures génériques. Des solutions peuvent néanmoins être trouvées au cas par cas, notamment à l'aide des réseaux associatifs locaux.

Si malgré tout, les nuisances vous semblent trop difficiles à supporter, n’hésitez pas à contacter un spécialiste près de chez vous dont vous trouverez les coordonnées sur la carte ci-dessous.

Le réseau SOS chauves-souris est là pour vous répondre

Les chauves-souris chez moi, un problème en soi ?

Non ! La présence de chauves-souris ne témoigne pas d'un environnement sale ou dégradé. Au contraire, les 35 espèces françaises cherchent, pour se reposer ou se reproduire, des habitats de qualité. Les constructions, dans toute leur diversité (caves, greniers, granges), présentent souvent des conditions d'accueil intéressantes pour les chauves-souris, qui y trouvent des milieux de substitution face à la disparition de leur gîte.

En savoir + sur les chauves-souris

Les chauves-souris sont toutes protégées par la loi du 10 juillet 1976 relative à la protection de la nature, article L.411-1 du Code de l’Environnement et par arrêté ministériel du 23 avril 2007 (JORF du 10/05/2007). Il est interdit de les tuer ou de les perturber intentionnellement. Cette réglementation répond à l'état de conservation précaire de nombreuses espèces et doit conduire à adopter des compromis vers une cohabitation durable.

Si vous hébergez une colonie chez vous, vous pouvez simplement signaler leur présence à votre spécialiste régional. Ces informations sont précieuses pour étudier l'abondance et la répartition des espèces et mieux les protéger.

Si vous souhaitez plus d'informations sur le Réseau SOS Chauves-souris national, contactez-nous au 06.19.99.75.02.

Monter