Surveillance des cas de mortalité de loutres

En cas de découverte d’un cadavre de loutre, signalez-nous l’information immédiatement !

-> Joignez si possible au moins une photo de l’animal à votre message.
Nous contacterons alors nos partenaires locaux qui pourront se rendre sur place et éventuellement collecter le cadavre.

-> Nous vous invitons à commencer à remplir cette fiche, qui sera complétée par nos partenaires locaux. Attention, nous rappelons que pour procéder aux prélèvements de tissus biologiques sur les cadavres de loutres ou pour transporter ces derniers, il faut être en possession d’une autorisation administrative spécifique au titre des espèces protégées !

Prévention de la mortalité par piégeage et tirs

Les loutres ont autrefois beaucoup souffert de la chasse et du piégeage.
Elles sont aujourd’hui protégées, mais certaines sont piégées ou tirées accidentellement ou font l’objet d’actes de braconnage.
Les loutres peuvent également être dérangées, voire blessées et même tuées par des chiens lors de chasses ou d’opérations de déterrage.

Pour minimiser les risques, la Loutre est présentée lors des formations pour le permis de chasse et permis de piégeage. Diverses actions de sensibilisation sont menées par des associations de protection de la nature, des administrations, collectivités, ainsi que par les fédérations de chasseurs et de piégeurs.

Loutre retrouvée morte étranglée par un collet
Loutre retrouvée morte étranglée par un collet (© Nicolas Jeannot)

Aussi, depuis 2012, l’utilisation de pièges tuants est interdite, par arrêté ministériel, aux abords des cours d’eau et bras morts, marais, canaux, plans d’eau et étangs, jusqu’à la distance de 200 m de la rive dans les secteurs de présence de la Loutre d’Europe.

Retrouvez plus d’informations ainsi que des recommandations sur la délimitation du secteur d’application de l’arrêté dans ce document : Recommandations concernant la définition, par arrêté préfectoral, des secteurs de présence de la Loutre d’Europe, en vue de l’application de l’arrêté ministériel du 30 juin 2015 pris pour l’application de l’article R 427-6 du code de l’environnement et fixant la liste, les périodes et les modalités de destruction des espèces non indigènes d'animaux classées nuisibles sur l’ensemble du territoire métropolitain

Que faire en cas de découverte d'une loutre blessée, malade ou d'un loutron orphelin ?

En cas de découverte d’une loutre ayant apparemment besoin d’une assistance (individu blessé ou jeune séparé de sa mère), vous pouvez contacter :

Loutre en détresse

Des vétérinaires spécialisés sur la Loutre peuvent apporter leur assistance, y compris par téléphone, n'hésitez pas à les contacter :

Dr Hélène Jacques - Clinique vétérinaire
Clinique vétérinaire
13 place de Verdun
38320 EYBENS
Tél : 04 76 62 07 17
Fax : 04 76 24 51 78
Dr Fabrice Capber - Clinique vétérinaire
Clinique vétérinaire
4 avenue de la Liberté
68000 COLMAR
Tél : 03 89 30 15 20
Fax : 03 89 30 15 17

 

Dans l'urgence, un animal peut être transporté chez un vétérinaire ou vers un centre de soins sans formalité.

Attention ! En cas de découverte d’un loutron qui semble abandonné, la mère est peut-être simplement en train de se nourrir et va revenir auprès de son jeune. Il est donc préférable d’attendre quelques heures dans un premier temps.

Téléchargez ci-dessous le document « Prise en charge d'une Loutre en détresse » pour d’avantage de détails sur la marche à suivre, les précautions à prendre et les soins à apporter. Les protocoles vétérinaires et les pathologies potentielles y sont également présentés.
 

Télécharger le document

Monter