Muscardin © Christian Labeaune
Muscardin © Christian Labeaune

Le Muscardin en quelques mots

Le Muscardin (Muscardinus avellanarius) est un rongeur de la famille des gliridés. Connu aussi sous le nom de « Rat d’or »,  il est protégé et inscrit à la Directive « Habitats-Faune-Flore » (Annexe IV), il est aujourd’hui menacé dans certaines régions (VU en Pays-de-la-Loire, NT en Bourgogne, Bretagne, Haute-Normandie et Picardie).
Il habite les boisements de feuillus ou mixtes, les sous-bois denses, les bocages parsemés de bosquets et apprécie les buissons, ronciers et taillis. 
Essentiellement nocturne et très discret, il est difficile à observer. Heureusement, comme tous mammifères, il laisse derrière lui quelques indices permettant de détecter sa présence (restes de repas et nids). 

Des connaissances à améliorer

Présent sur les trois quarts du territoire métropolitain (fig. ci-contre), les connaissances sur sa répartition restent très lacunaires.

Plusieurs associations ont localement lancé des enquêtes pour combler ces lacunes (Groupe Mammalogique Breton, Groupe Mammalogique Normand, Groupe Mammalogique d’Auvergne, Groupe d’Etude et de Protection des Mammifères d’Alsace, etc.), mais jusqu’à présent aucune étude n’existe à l’échelle nationale. 
 

Carte-repartition-muscardin
OpenObs, données disponible dans le SINP

Quête INPN Espèces pour partir à la recherche du Muscardin

Améliorer les connaissances sur la répartition du Muscardin est aujourd’hui essentiel pour pouvoir mettre en place des mesures adaptées pour la conservation de cette espèce.

Dans ce contexte, comme annoncé lors des 2èmes Rencontres Nationales Petits Mammifères, la SFEPM lance une quête sur le Muscardin intitulée " En quête d'un petit rongeur de noisettes : le Muscardin " via l'application INPN Espèces . Cette quête, qui se déroule du 1er juillet au 15 octobre 2021, appelle les utilisateurs de cette application à partir à la recherche de noisettes grignotées par ce rongeur. 

Pour identifier ces noisettes, rien de plus simple : grâce à sa manière bien spécifique de ronger ses noisettes, tout le monde peut les reconnaître ! Mais attention, pour pouvoir valider l’observation, trois photos doivent être prises et envoyées via l’application : 
1.    Une photo générale de la noisette
2.    Une photo en zoomant bien sur le trou et en faisant attention à ce qu’il soit bien éclairé pour que les traces de dents soient visibles.
3.    Une photo du profil de la noisette

N’oubliez pas aussi de conserver l’échantillon, vous pourrez si besoin l’envoyer à la SFEPM ! 
Nous vous invitons donc, dès aujourd'hui, à télécharger sur votre téléphone cette application et à nous envoyer via cet outil vos observations de noisettes rongées par le Muscardin.

Téléchargez l'application sur  AppliGoogle  et   Appli Apple

 

 Plaquette_quete_muscardin_2021-1    Plaquette_quete_muscardin_2021-2

Plaquette_quete_muscardin_2021-3    Plaquette_quete_muscardin_2021-4

Pour en savoir plus sur la recherche et l'identification des noisettes, n'hésitez pas à consulter la plaquette !

                                                                                               Téléchargez la plaquette 

 

Pour plus d'information, consultez les sites suivants :

Pour en savoir plus sur l'INPN Espèces 

Pour en savoir plus sur la détermination des photos

Pour en savoir plus sur les indices laissés par le Muscardin

 

Nous vous remercions par avance pour votre mobilisation et vous souhaitons de belles recherches !
 
Monter